RSS
RSS
Le commencement, Attention, dangers de taille à l’horizon [PV Sora]

The Survival Game

Vous êtes dans un jeu, sur une île... Personne autour de vous? Si au contraire! Essayeront-ils de vous tuer? Mais qui vous a donc emmenez ici?!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Le commencement, Attention, dangers de taille à l’horizon [PV Sora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

• Membre •
• Joueuse •

Messages : 17
Points : 2401
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 17
Localisation : Je ne le sais pas moi même

MessageSujet: Le commencement, Attention, dangers de taille à l’horizon [PV Sora] Dim 31 Mai - 19:13

Je suis toujours allongée sur ma botte de paille, cela doit faire une petite demi-heure que j’attends ici. Les rayons du soleil qui caressent ma peau disparaissent peu à peu, un à un. Et la nuit arrive, se répand dans les moindres recoins, peu à peu. Vu les questions toutes plus saugrenues les unes que les autres que m'ont posé les personnes de l'ordinateur -s'il y en a plusieurs-, toute personne que je croiserais serait potentiellement dangereuse donc mieux vaut ne croiser aucune forme de civilisation.
Le soleil s'est enfin couché. Ça y est, la nuit est tombée, je me lève et m'étire, Quelle endroit vais-je donc explorer en premier ? Je regarde autour de moi, au loin, je peux voir une succession du structures semblant rectangulaires. Une ville ! Il est hors de question que j'aille là-bas ! Je regarde à ma gauche et aperçois une montagne enneigée. Puis à ma droite, une forêt composée d'arbres tous plus grands les uns que les autres s'érige à une centaine de mètres de là. Cette forêt m'intrigue, ses proportions semblent presque surnaturelles... C'est décidé ! C'est ici que j'irai en premier ! Ce lieu m'a l'air des plus intéressants. Je saute parterre et me dirige vers cet étrange endroit.
Plus je m'approche de cette forêt, plus elle me semble étrange, l'herbe courte qui m'arrivait aux chevilles tout à l'heure m'arrive à présent aux genoux ! J'ai de plus en plus de mal à voir les lieux autour de moi et fends l'herbe sans voir où je met les pieds. Je m'arrête, impossible de continuer comme cela, l'herbe et si haute que seule ma tête dépasse encore, je vais finir par rentrer dans un arbre sans même m'en rendre compte ! Puis d'un coup, la discussion que j'ai eu via l'ordinateur me reviens. Mais oui ! Les katanas ! Quelle imbécile finie je peux faire ! Je saisis mes katanas, les sort de derrière mon dos et commence à couper l'herbe haute autour de moi. Hé bien voilà, c'est beaucoup plus agréable et pratique d'avancer comme cela ! J'évolue dans la forêt quasiment deux fois plus rapidement qu'avant. Mais d'un coup, une étrange sensation m’envahi, quelque part, du danger ! Quelque chose de la taille d'un ours s'approche vers moi à une vitesse vertigineuse. Je range l'un de mes deux sabres et me met en position de combat, les deux mains sur la poignée de mon arme. Un bruit retenti, au loin, c'est un bourdonnement, il s'amplifie de seconde en seconde, signe que la bête s'approche rapidement. Je plisse les yeux, impossible de voir ce qui approche, l'herbe est trop haute ! Mais quel est donc l'être qui arrive à voler malgré une telle taille ? Et tout d'un coup, surgit un moustique gigantesque ! Il est deux fois plus grand que moi et tente de me piquer ! D'habitude, une piqûre de moustique serait inoffensive et ne me ferais pas plus d'effet que celui de m'ennuyer, mais avec une telle taille, je n'imagine même pas la catastrophe que cela donnerait sur moi. Je l'esquive agilement par une roulage sur le côté et bondis dans son dos, tandis qu'il me cherche, perdu, je le fends en deux. Il s'écroule parterre, gisant à présent dans son sang. Je reprends mon souffle. Mais où ai-je donc atterri ? Cet endroit est le plus dangereux et le plus étrange que je n'aie jamais vu ! Mais le temps me laisse peu de répit, un serpent grand comme une maison surgit de nulle part ! A cause de mon adversaire des plus surprenant, j'ai baissé ma garde, grave erreur, j'entends déjà deux autres de ces immondes bestioles qui fendent l'herbe, je ressort mon deuxième katana , le premier serpent se jette sur moi, je saute sur sa tête à présent au ras du sol d'un bond bien calculé puis je glisse le long de son corps, un katana tranché dans la gorge, le tranchant en deux sur toute sa longueur, l'un deux réussi à m'atteindre et me projette dix mètres plus loin. Je me relève, un peu étourdie et cours vers le second reptile, je croise son regard un instant. C'est ma chance ! Je réfléchis en une seconde et lui ordonne mentalement Entre-tuez vous ! Tandis que mes yeux virent au violet, il se jette sur son camarade et le mord à la gorge. L'autre s'enfuit, poursuivi par son nouvel adversaire, à présent sous mon emprise.
Je regarde vite fait ma tenue, heureusement pour moi, ni mes hautes bottes bleues , ni ma jupe ne sont touchées. Mon chemisier, quant à lui, n'a subit qu'une vague déchirure du côté gauche au niveau de la taille. Je m'en occuperais plus tard. Afin d'éviter de nouvelles surprises dans ce genre, je me dirige vers un arbre et grimpe, m'aidant de mes katanas comme grappins. J'arrive enfin à un niveau où les branches sont relativement nombreuses, juste assez proche pur que je puisse me déplacer correctement. Je m'assieds quelque instants sur la branche qui se trouve juste en dessous de moi et range mes katanas.


Je repère à peu près le trajet le pus et m'élance, je cours à toute vitesse sur la fine poutre de bois sur laquelle je me trouve et saute sur une branche de l'arbre voisin, encore et encore, jusqu'à entrapercevoir la fin de cette infinie et gigantesque forêt. Je tente un coup d’œil vers le bas et découvre, un spectacle étonnant, je m'arrête quelques branches plus loin. Plus bas, des ruches, gigantesques, aussi grandes qu'un lampadaire ! Et des milliers d'abeilles, d'un noir profond et d'un jaune miel magnifique, s'affairant à partir butiner, ramener du pollen à ruche, encore et encore... Je m’assieds et reste là, à contempler ce spectacle magique, émerveillée.

••~•~•~•~•~•~•~•~•~••


Dernière édition par Kodokuna le Jeu 4 Juin - 16:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

•• Admine Soso(tte) ••
•• Joueur ••

Messages : 525
Points : 3461
Date d'inscription : 14/05/2015
Age : 18
Localisation : Essaye de me trouver ! Qui sait quelle facette se présentera à toi ? ;3

MessageSujet: Re: Le commencement, Attention, dangers de taille à l’horizon [PV Sora] Dim 31 Mai - 20:51

Décidément, chaque lieu qui composait cette île était tout aussi dangereux les uns que les autres. Possédant un environnement différent, des habitants différents... Il fallait aussi avoir des capacités différentes afin de pouvoir survire, avoir les aptitudes requises pour ne pas être blessé, pour ne pas être prisonnier, pour ne pas être perdu, pour ne pas mourir... Les monstres étaient tous autant puissants et étaient capables de tuer n'importe qui... N'importe qui qui ne s'était pas habitué aux règles de ce lieu, n'importe qui n'ayant aucune compétence que ce soit en magie, en attaque et en défense... N'importe qui qui était faible... Faible... Un grand mot qui pouvait ressentir d'une bouche d'un puissant Joueur vous jugeant et en vous regardant de haut, se prenant pour le maître alors que vous étiez plus malin que lui, mais incapable de le combattre. Incapable de combattre ce gros tas de muscle qui pensait pouvoir dominer l'île à lui seul et que tout le monde allait le respecter. Mais vous, vous n'aviez alors qu'une idée en tête, le tuer de façon intelligente. Et alors vous aviez votre plan sanguinaire et sadique. Vous étiez près même à mourir juste pour pouvoir l'assassiner. Vraiment, l'ambiance de cette île avait une mauvaise influence sur chaque Joueur...

Je découvris donc un nouvel endroit : la forêt géante. Aussi, je ne connaissais pas l'île entière n'étant présent que depuis deux semaines... J'étais toujours vivant alors que la plupart des Joueurs nouveaux étaient rapidement tués par d'autres Joueurs ou par des Monstres pendant leur sommeil. Plusieurs fois on avait tenté de m'assassiner... Et pourtant... Et pourtant ils n'avaient pas réussi, je les contrais tous avec un grand sourire sadique et je les écorchais vif, avec un regard de psychopathe avant d'éclater d'un rire machiavélique, et après... C'était l'effroi devant tout ce sang, la peur, la tristesse, la pitié et la compassion.

Je marchais timidement dans cette forêt gigantesque et plutôt intimidante, il fallait le dire. Je paniquais. Pour quelle raison ? Parce que j'entendais des bruits de pas, d'insectes, de feuilles au vent dans tous les sens. Je mis mes mains sur mes oreilles en espérant ne pas perdre le contrôle de mon sang-froid. Malheureusement, je devins complètement fou contre mon gré, ayant une grande difficulté à contrôler mes émotions et je commençai à crier avant de faire apparaître ma Keyblade sous sa forme ténébreuse : Deux pour Un. Je détruisis alors tout ce qui était sur mon passage avec un grand éclat de rire.

Au bout de quelques minutes, je repris mes esprits un peu plus loin et tournais la tête vers mon passage. Je fis une grimace lorsque je constatais les dégâts. La pauvre nature verte venait de subir ma crise de folie sans rien avoir pu faire. Je vis aussi qu'un liquide vert dégoulinant était sur mon bras gauche. Il devait provenir d'un insecte géant que j'ai du tuer sans le remarquer. Je secouai alors énergiquement ce membre, avec une tête dégoûtée, pour faire virer cette bave répugnante. Je remarquais ensuite que j'étais quelque peu tâché de sang. En fait tout mon bras droit était couvert du liquide rouge. Je soupirai de tristesse. A tous les coups, j'avais embroché des Joueurs... Les pauvres n'avaient rien vu venir et ils avaient été tués dans la surprise et voyaient comme dernière image celle d'un psychopathe tueur sanguinaire... Je décidais de ne pas toucher au sang et le gardais bien que sa présence était parfaitement remarquable.

Je finis par arriver près de grosses ruches. Je me cachais derrière des buissons après avoir remarqué la présence d'abeilles gigantesques qui récoltaient le pollen depuis les fleurs tropicales de la forêt. Alors que je les observais, je vis une personne, je me fis alors encore plus petit dans ma cachette, priant que cette personne ne m'aie pas vu. Je la regardais avec intention. C'était une belle jeune fille à la chevelure, coupée au carrée avec des mèches plus longues, saphir et améthyste. Des beaux yeux tels le ciel et un visage émerveillé devant la scène qui se produisait sous ses yeux brillant d'admiration.

J'arrêtai enfin de l'épier mais rester dans ma cachette, attendant qu'elle aille plus loin pour pouvoir y sortir. J'espérais de tout cœur qu'elle ne m'aie pas vu. Ou qu'elle n'aie sentit le sang qui était encore énormément présent sur mon bras...

••~•~•~•~•~•~•~•~•~••


My Keyblades:
 


Music is my Life ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

• Membre •
• Joueuse •

Messages : 17
Points : 2401
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 17
Localisation : Je ne le sais pas moi même

MessageSujet: Re: Le commencement, Attention, dangers de taille à l’horizon [PV Sora] Lun 1 Juin - 19:02

Je regarde les abeilles, ces magnifiques abeilles que le clair de lune saupoudrait de poussière argentée. Qu’es-ce que ça doit être bien d'être une abeille ! Personne n'a de préjugés sur toi, personne ne te juge, et surtout, elles sont tellement solidaires ! Quelle chance elles ont de pouvoir se faire confiance les unes aux autres, sans ne rien craindre. Aucune rivalité, aucune haine, juste une solidarité à toute épreuve. Je soupirais. Si seulement cela pouvait être de même pour moi !
Une sensation bizarre m'envahi, soudain, comme si... Quelqu'un me regarde ! Je sens son regard glisser sur moi. Je me relève brusquement et me met en position de défense, je regarde à gauche, à droite, en haut, mais rien. Un mouvement suspect m'interpelle alors, près d'un bosquet. Ce bout d'herbe ne bouge pas comme le reste, comme si quelque chose l'en empêche...
J'entame alors une descente plutôt risquée mais que je pense sans dangers pour moi en sautant de ruche en ruche, presque volant, au milieu des abeilles, j'aperçois enfin un semblant de visage qui disparaît aussitôt. Je bondit une derrière fois puis m'arrête pile au dessus de l'endroit suspect que j'ai repéré plus tôt. Je scrute cette infime partie de la forêt mais impossible de le voir, il fait beaucoup trop sombre, si on eût été le jour, j'aurais pu l'apercevoir mais avec comme seule source de lumière, la pâle et blafarde lueur de la lune, je ne vois pas comment je peux faire, de toutes façon, il est trop loin.
Je reprends donc ma descente et à défaut de ruches, saute de branche en branche. L’intrus n'est plus qu'à une centaine de mètre. Il ne m'échappera pas ! Mais sans prévenir, une cigale surgit de derrière un arbre, près de moi. Surprise, mon pied glisse et je tombe. Une peur panique m'empoigne à la gorge et ne veut plus me lâcher. Je tente tant bien que mal de retrouver mon sang froid et repère une branche, parfaite pour un atterrissage forcé. Je l'attrape par les mains et me sert d'elle comme une barre de gymnastique, je serre les dents. Elle est beaucoup trop grosse ! Je vais tomber, je ne vais pas tomber. Je réussi à un en faire un tour complet avant de la lâcher, et je m'élance dans une double vrille et demie avant de retomber en parfait équilibre sur mes deux pieds ainsi que sur la branche qui m'a sauvé la mise, très étonnée d'avoir réussi à me sortir d'une situation si désespérée. Je ne sais ce que j’étais avant de me retrouver ici, mais je devais être sacrément douée ! Je m'arrête un instant pour reprendre mes esprit et termine ma descente, plus prudemment et lentement cette fois et fini à dix mètre au dessus de ma destination finale. N'ayant plus aucune branche à ma disposition, je m'élance et saute avant d'atterrir à quelque centimètre de quelqu'un, c'est un garçon, plutôt beau garçon j'avouerai d'ailleurs.




Il est coiffé d'une coupe de cheveux bruns assez étrange que je qualifierais d' « en pétards » et m'a l'air bien jeune. Quoi que... comparé à moi, c'est lui qui doit me trouver très jeune ! Ses yeux sont quant à eux bi-colore. L'un est rouge, et l'autre est bleu, comme c'est étrange... Pas si étrange que cela finalement si on pense au fait que les miens changent de couleur à l'utilisation de mes pouvoir ! Ses vêtement sont eux aussi tout aussi inhabituels, il est habillé d'un tee-shirt sans manche, recouvert d'un gilet plutôt complexe, tous deux noirs, d'un pantalon s'arrêtant à la mi-jambes. Et il porte des baskets. Il possède aussi des mitaines ressemblant à mes baskets par leur décoration ainsi qu'une chaîne en argent ornée d'une couronne. 

••~•~•~•~•~•~•~•~•~••


Dernière édition par Kodokuna le Jeu 4 Juin - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

•• Admine Soso(tte) ••
•• Joueur ••

Messages : 525
Points : 3461
Date d'inscription : 14/05/2015
Age : 18
Localisation : Essaye de me trouver ! Qui sait quelle facette se présentera à toi ? ;3

MessageSujet: Re: Le commencement, Attention, dangers de taille à l’horizon [PV Sora] Lun 1 Juin - 21:15

Le Commencement. Attention, dangers de taille à l'horizon !


The Fight's Sora











Je n'osais plus à présent regarder cette créature magnifique... Sa beauté éclairait la grande nuit profonde et faisait briller mes yeux. Mais je ne voulais plus... Plus car elle ne méritait sûrement pas un garçon comme moi... Il était très dangereux de vouloir faire ami-ami avec un lunatique... Et en particulier un lunatique possédant toutes les émotions et tous les sentiments qui existaient. J'étais vraiment perturbé et même si j'avais besoin d'amis sur qui compter, je pensais fortement qu'il était très déconseillé de s'approcher de moi. Après tout, je ne contrôlais rien de mes sentiments et j'étais capable de tout... Alors faire du mal à cette belle demoiselle alors qu'elle avait l'air innocente et pure... La blesser... La faire vider de son pauvre sang... La tuer... Je ne voulais même pas y penser... Je ne désirais pas lui faire de mal...

Je regardais alors en soupirant, droit devant moi, à l'opposer de la jeune fille.
J'étais occupé à rêvasser lorsque j'entendis un brut de feuille. Je retournais la tête et mon cœur cessa de battre lorsque je vis la belle tomber de l'arbre où elle était à cause d'un insecte géant. J'allais me lancer sur le sol pour pouvoir la rattraper mais deux choses me stoppèrent : premièrement, elle avait réussi à se rattraper dans un geste incroyable, deuxièmement, je ne voulais pas que mon Mauvais Côté se présente à elle et qu'il ne lui fasse du mal bien que c'était moi qui aurais fait le geste et j'en aurais pleinement conscience...

La jeune demoiselle fit alors des mouvements dignes d'une gymnaste. Je la regardais avec des grands yeux ainsi qu'une bouche-bée. J'étais totalement impressionné et je ne pouvais détacher mon regard d'elle.
J'étais préoccupé à la fixer et ne remarquais même pas qu'elle se situait à quelques centimètres de moi. Je finis par rougir, tendais mes mains vers elle, comme si je voulais l'empêcher de s'approcher de moi. Je reculais alors mais j'avais totalement oublié le buisson et finis par tomber par terre.

Je me relevais rapidement, plaçai une main derrière la tête, et mes joues étaient devenues écarlates de honte. Je pris enfin la parole en bégayant :

"S-Salut !..."

Je ne savais pas vraiment quoi d'autre ajouter alors je chuchotais juste un petit "désolé" et baissais la tête.

By (C) Bloody for her Soso(tte) only! ♥

••~•~•~•~•~•~•~•~•~••


My Keyblades:
 


Music is my Life ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

• Membre •
• Joueuse •

Messages : 17
Points : 2401
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 17
Localisation : Je ne le sais pas moi même

MessageSujet: Re: Le commencement, Attention, dangers de taille à l’horizon [PV Sora] Jeu 4 Juin - 16:50

Le jeune homme aux étranges vêtements m'adresse un petit salut timide, un peu hésitant et détourne les yeux, comme s'il a honte de s'être fait surprendre comme cela. Malgré ce que j'ai pu lire sur le dôme après être sortie de drôle de salle sombre et le sang qui lui imprègne le bras droit , ce garçon n'a pas l'air bien dangereux.… Je décide tout de même de me méfier de lui. Sait on jamais. Surtout que le liquide rouge dont son bras droit est recouvert semble encore frais et que son odeur et celle du sang humain m'ont l'air bien proches l'une de l'autre ! Mon odorat ne peut pas me tromper ! Ce garçon est forcément un danger potentiel pour moi ! Il ne peut pas en être autrement ! Je le jauge donc et l'observe de bas en haut pour tenter d'en savoir plus sur l'arme qu'il possède ainsi que sur le pouvoir qu'il peut posséder. Prenant en compte sa tenue, je ne doute en aucun cas de l'originalité de son arme et de son pouvoir. Mais les lui demander directement, comme cela, de but en blanc est trop risqué et il risque de se renfermer sur lui-même et de ne rien me dire.

Je plisse les yeux, suspicieuse. Malgré mon instinct qui me dit de lui faire confiance, je reste sur la défensive, prête à dégainer mon arme à tout moment si nécessaire ou à l'hypnotiser et lui demander je ne sais quoi s'il tente quoi que ce soit de suspect. Mais bon, peut-être peut-il tout de même m'être un minimum utile, il en sait sûrement bien plus que moi sur l'endroit dans lequel nous sommes et pourquoi on nous a emmenés ici. J'engage donc la conversation en espérant lui soutirer un maximum d'informations tout en lui donnant un minimum de choses sur moi, quelles qu'elles soient tout en arborant un large sourire chaleureux et sincère qu'il me semblait avoir fait tant de fois à diverses personnes dont je n'ai aucune idée de qui elles étaient pour le mettre en confiance.


Salut !


J'attends quelques secondes mais pose une question qui ne lui donnerait ni l'air que je l'agresse mais qui me permettrais d'en savoir un peu plus sur lui avant qu'il n'ait eu le temps de me répondre, avec un visage toujours aussi ouvert tout en l'invitant à me répondre d'un petit geste de la tête.


Tu t'appelles comment ?


J'attends sa réponse, ayant plein d'autres questions à lui poser mais n'en laissant rien paraître pour ne pas qu'il se méfie de moi et de mes intentions.

••~•~•~•~•~•~•~•~•~••
Revenir en haut Aller en bas


avatar

•• Admine Soso(tte) ••
•• Joueur ••

Messages : 525
Points : 3461
Date d'inscription : 14/05/2015
Age : 18
Localisation : Essaye de me trouver ! Qui sait quelle facette se présentera à toi ? ;3

MessageSujet: Re: Le commencement, Attention, dangers de taille à l’horizon [PV Sora] Jeu 4 Juin - 21:29

Le Commencement. Attention dangers de taille à l'horizon !


The Fight's Sora











Le problème lorsqu'on était un lunatique est qu'on pouvait changer à tout moment d'humeur ou d'émotion sans pouvoir crier gare... La personne qui était alors devant nous qui était un ami quelques secondes auparavant devint votre pire ennemi, parce que cette facette de vous avait décidé qu'il en serait ainsi... Vous ne vouliez pas lui faire du mal mais vous ne vous pouviez vous empêcher de le blesser... Vous souffriez et vouliez dire à votre ami de fuir, mais vous désiriez plus que tout le blesser voire pire... Le tuer...
Mais alors, lorsqu'il s'agissait d'un inconnu qui vous faisait face et que vous ne saviez pas quoi lui dire... Vous étiez plus encore dans l'embrouille et alors vous commenciez à perdre votre sang-froid et perte de contrôle des sentiments alors que c'était déjà assez difficile comme cela...

La jeune fille semblait gentille, mais je ne savais pas comment réagir. Je commençai alors à prendre de plus en plus peur. Ma respiration s'accélérait trop rapidement... J"avais parfaitement conscience que j'allais perdre tout contrôle et elle deviendrait alors l'une de mes nombreuses victimes... Je ne le voulais pas... Ce serait trop cruel, surtout qu'elle semblait nouvelle et perdue... Mais je n'étais pas mieux qu'elle, malheureusement...

Je mis mes deux mains sur mes tempes pour essayer de me calmer. Mais je n'y arrivais pas ! Je respirais de plus en plus bruyamment et l'inconnue devait sans doute comprendre que quelque chose ne tournais pas rond chez moi... Et elle avait parfaitement raison... J'étais un lunatique... Un pauvre et fou garçon... Elle avait eu la malchance de tomber sur ma personne...

Elle me demanda alors mon prénom. Je levais la tête vers elle avec un certain sourire malicieux, je lui répondis d'une voix calme :

"Tu veux savoir mon prénom ?... Dis d'abord le tien ma belle, et après peut-être que je te dirais le mien !"

Je secouais soudainement la tête, et ouvris grand les yeux lorsque je pensais à ce que je venais de lui dire. Je bégayais alors tout écarlate au niveau du visage :

"N-Non ! C'est pas ce que je voulais dire !............... Désolé..."

Je venais de finir ma phrase en chuchotant, tellement j'avais honte de ma réaction...

By (C) Bloody for her Soso(tte) only! ♥

••~•~•~•~•~•~•~•~•~••


My Keyblades:
 


Music is my Life ♥:
 


Dernière édition par Sora le Sam 13 Juin - 0:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

• Membre •
• Joueuse •

Messages : 17
Points : 2401
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 17
Localisation : Je ne le sais pas moi même

MessageSujet: Re: Le commencement, Attention, dangers de taille à l’horizon [PV Sora] Ven 12 Juin - 18:44

Le garçon à qui j'ai adressé la parole semble un peu dérouté, et le vois commencer à paniquer. Je n'ai pourtant rien dit d'étrange, bizarre... Je fronce les sourcils, un peu déroutée. Sa respiration s'accélère et ses pupilles se dilatent, je commence à me sentir mal à l'aise, mais aussi, comment pouvoir être à l'aise dans une pareille situation ? Je suis atterrie à peine quelques centimètres de lui et lui ai quasiment réduit la tête en bouillie en atterrissant et ensuite je l'ai abordé de la manière la plus simple, paisible et naturelle qui puisse exister en ce monde comme si nous étions deux camarades de classe qui se rencontraient pour la première fois... Je grimace, en repensant au contexte qui a précédé cette discussion, sa réaction me parait plus que normale... Je réfléchis à ce que je pourrais dire pour éviter de l'effrayer davantage mais d'un coup, il change d'attitude et se change en une toute autre personne. Il devient en un instant un jeune homme sûr de lui, un poil arrogant et surtout très charmeur, il répond, avant que j'aie pu tenter la moindre approche, m'adresse la parole et prononce une phrase qui déstabiliserait n'importe quelle jeune fille.


Tu veux savoir mon prénom ?... Dit d'abord le tien ma belle et après, peut-être que je te dirais le mien !


Surprise, Je reste bouche-bée et me tais pendant quelques instants ou minutes, je ne le sais pas, ne m'attendant pas du tout à une réponse comme celle là. Et quand je comprends enfin le sens de cette phrase, je sens mes joues virer au rouge pivoine dans la seconde, gênée et légèrement mal à l'aise, je me balance d'un pied sur l'autre. L'étrange inconnu semble retrouver ses esprits et un peu balourd, ajoute expressément en bégayant et toujours aussi paniqué qu'avant sa « transformation ».


N-Non ! Ce n'est pas ce que je voulais dire ! …..............pardon !


Il finit sa phrase tellement bas que j'entends à peine ce qu'il dit. En tout cas, il est tout rouge, sûrement pour les même raison que moi. Je pense vainement le rassurer mais je n'ai aucune idée de si ce que je vais lui dire ne fera qu'accentuer son malaise ou le réduire, si l'on prend en compte la réaction si peu habituelle qu'il a eu. Je réponds donc, toute aussi rouge mais toujours avec le même sourire enjoliveur sur les lèvre, intriguée par cet étrange garçon et ne sachant pas à quoi m'attendre pour la suite de cette discussion...


Oh ! Ne t'inquiètes pas ! Ce n'est rien ! Tu n'auras qu'à m’appeler Ko, mais sinon je m'appelle Kodokuna. Et toi ?



Je ne sais pas qui est ce garçon mais 'est étrange car la moitié du temps, il m'inspire la plus grande confiance tandis que de temps en temps, c'est comme si sa personnalité changeait du tout au tout ! J m'amusais intérieurement sans rien en laisser paraître. Il ressemble au doteur jackill et mister hide. Cette pensée me vînt spontanément à l'espritbien que je n'aie aucune idée d'où je connaissait ces personnages et surtout qui ils étaient.

••~•~•~•~•~•~•~•~•~••
Revenir en haut Aller en bas


avatar

•• Admine Soso(tte) ••
•• Joueur ••

Messages : 525
Points : 3461
Date d'inscription : 14/05/2015
Age : 18
Localisation : Essaye de me trouver ! Qui sait quelle facette se présentera à toi ? ;3

MessageSujet: Re: Le commencement, Attention, dangers de taille à l’horizon [PV Sora] Sam 13 Juin - 0:49

Le Commencement. Attention, dangers de taille à l'horizon !


The Fight's Sora











Je n'avais pas du tout apprécié mon comportement envers la jeune fille... Je venais de lui révélé qu'il se passait quelque chose d'étrange en moi. Je n'arrivais pas à rester normal... Mes sentiments étaient beaucoup trop puissants pour moi et je ne pouvais rien faire contre eux... Je ne pouvais pas essayer de leur faire face et de me relever pour enfin prendre le dessus sur eux... Mes émotions étaient comme des personnes vivantes qui tentaient de prendre le contrôle de mon corps...

En tout cas, l'inconnue devint aussi écarlate que moi. Elle en était même bouche-bée, ce qui me fit baisser les yeux jusqu'à mes pieds. Elle devait sans doute se demander quel genre de garçon j'étais. Surtout que si j'étais la première personne qu'elle croisait depuis son arrivée, elle devait se dire que cette île ne contenait que des fous tels que moi...
Elle tenta de reprendre la conversation en se présentant finalement. Elle se nommait donc Kodokuna et me proposa de l'appeler Ko. Puis, elle me demanda quel était le mien une seconde fois. Elle avait encore les joues couleur rubis mais possédait toujours son petite sourire. J'en fis de même, mais le mien se penchant plus vers un sourire triste que joyeux. Je lui répondit après un long soupire :

"Je m'appelle Sora..."

Je ne savais pas vraiment quoi dire de plus...
Mais les présentations furent de courte durée, car un insecte volant faisait son approche vers nous. Ses battements d'ailes géantes faisaient un bruit infernal et il n'avançait pas d'une façon discrète. Je tournais la tête et vit avec horreur un frelon qui faisait au moins vingt fois la taille d'une personne de 1,60 mètres ! Il fonçait vers nous, son dard se dirigeant droit. J'ouvris des grands yeux. Je me mis alors devant Kodokuna, la décalant légèrement d'un mouvement de bras afin qu'elle soit en sécurité. Je fis apparaître ma Keyblade, qui était sous sa forme lumineuse, Ultima, et para l'attaque bien qu'elle soit puissante. Je finis par renvoyer le frelon un peu plus loin. Mais il revint à la charge et cette fois-ci avec d'autres compagnons.

Ces bêtes étaient vraiment répugnantes et leurs piqures dangereuses pour tout être vivant. Je me retournais vers Ko, et sans crier gare, je m'inclinais un peu pour saisir ses genoux avec un bras, tout en ayant l'autre poser sur ses deux épaules et la portai en commençant le courir le plus rapidement que je pouvais. La vitesse était l'une de mes grandes capacités. J'étais capable de parcourir des kilomètres dans une course folle en ressortant sans être essoufflé.

On aurait pu croire que Kodokuna était une princesse et que moi j'étais venu la sauver, en bon prince charmant, et que je la sortais du danger. A cette idée, je rougis, sans cesser de courir, et jetant des coups d’œil vers l'arrière pour surveiller l'avancer des frelons. Ils étaient encore beaucoup trop proches ! Je regardais la jeune fille, lui souris avant de déclarer :

"Attention ma belle ! Ça risque de secouer un peu !"

J'accélérai encore le pas, je fus même obligé de serrer un peu plus la "princesse", à cause de la vitesse que je ne cessai de prendre, ayant peur de la faire tomber. Ce fut aussi après un bon bout de temps que je me rendis compte que je l'avais encore appelée "ma belle"... Mais ce n'était pas le moment de se morfondre. Le plus important était de nous sortir indemne de cette histoire de frelons géants !

By (C) Bloody for her Soso(tte) only! ♥



••~•~•~•~•~•~•~•~•~••


My Keyblades:
 


Music is my Life ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le commencement, Attention, dangers de taille à l’horizon [PV Sora]

Revenir en haut Aller en bas

Le commencement, Attention, dangers de taille à l’horizon [PV Sora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» ATTENTION ,HAUTE TENSION...
» Socles, et Taille de Fig (IRL...)
» Taille d'un trébuchet
» Attention, araignées qui tuent ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Survival Game :: Les Terres RPG :: La Forêt Géante-